Comment la Nature nourrit les plantes et les personnes

Comment la Nature nourrit les  plantes et les  personnes
Comment la Nature nourrit les  plantes et les  personnes
 
La façon dont les choses sont censées fonctionner est que lorsqu’un végétal meurt, il est décomposé par des champignons et des bactéries.

Par exemple, lorsque les feuilles mortes tombent des arbres dans la forêt, elles sont transformées à partir de leurs composants. Une partie de cela est une collection de molécules organiques complexes appelées acides humiques.

L'acide fulvique fait partie du groupe humique et comprend les molécules comprenant la plus petite série de tailles moléculaires. Les acides fulviques sont aussi les plus biologiquement actifs, et sont capables d’atteindre les tissus profonds. Tous les acides humiques, y compris l'acide fulvique, sont importants et bénéfiques.

Il existe différentes méthodes pour extraire les acides fulviques  et humiques. Hymato qui produit Huminiqum utilise des techniques qui impliquent uniquement l'eau pure et la nano filtration, plutôt que des produits chimiques agressifs ou du chauffage, comme c’est le cas pour des produits d’outre-atlantique récoltés en surface ou à 50 cm maximum, donc potentiellement contaminés par des bactéries qu’il faut ensuite éliminer.

 Hymato va chercher la léonardite dans un gisement Hongrois unique au monde, à moins six mètres, loin de l’activité humaine.

Les acides humiques sont un ensemble riche, brun-noir profond : le complexe Huminiqum est composé de façon optimale de  70 % d’acides fulviques et de 30 % d’acides humiques, les deux se complétant et agissant en synergie.

Dans la nature, et dans les fermes qui produisent notre nourriture, les substances humiques et fulviques sont produites naturellement dans les sols sains par des microbes bénéfiques permettant la décomposition de la matière organique.

Les substances humique et fulvique commencent leur voyage dans le sol qui les mènera à travers la biosphère pour alimenter la vie partout : plantes, animaux, êtres humains. Dans le sol, le rôle premier des acides  humique et fulvique est de transformer les éléments inorganique que sont les minéraux et les oligo éléments, en éléments "disponibles pour les  cellules" et  solubles dans l'eau.

A savoir, la seule  forme de minéraux  que les plantes peuvent utiliser - et également la seule forme que nous pouvons utiliser, êtres humains. Les substances humique et fulvique transportent ces minéraux depuis le sol pour les délivrer aux cellules des organismes vivants. Elles sont nécessaires dans tout processus métabolique  « qui donne la vie et le maintien".
Les substances humique et fulvique ont  «une nature propre », la  transformation des éléments nutritifs et leur transport.

Les acides humique et fulvique permettent aux plantes de recevoir la nutrition, en particulier des minéraux, nécessaires pour être en bonne santé et se développer - et pour mener à bien la multitude de fonctions vitales, qui constitue  la vie.
 
Nous comptons sur ces micro-organismes et les acides  humique et fulvique qu'ils produisent, tout autant que les plantes, pour être en bonne santé et prospérer. Lorsque nous consommons des plantes, fruits, légumes, céréales… les substances humique et fulvique transportent des nutriments jusqu’à nos cellules. Nous avons besoin des acides humiques et fulviques ainsi que des minéraux, des vitamines, des acides aminés, et autres nutriments essentiels pour être en bonne santé.

TOUTEFOIS...
Nos plantes cultivées en Europe ont accès à une fraction seulement, jusqu'à 90% de moins qu’il y a un siècle, aux  substances humiques indispensables à toute vie, en particulier fulviques , ainsi qu’aux vitamines, minéraux, acides aminés, phytonutriments et autres nutriments humique et fulvique présents naturellement avant l’agriculture chimique de masse.
Pourquoi ?
 
Engrais et pesticides utilisés dans les pratiques agricoles modernes détruisent sévèrement les micro-organismes du sol qui produisent les substances humiques et fulviques. Depuis l’arrivée de l’agriculture chimique, 90 % des micro-organismes ont disparu des sols. Exemple : les grains de potasse qui brûlent et tuent les vers pourtant indispensables. On parle de  « sols morts » (article ici)
Lorsque acides humique et fulvique sont absents des  sols agricoles, les minéraux "disponibles pour nos cellules" ne sont pas mis à la disposition de la plante, et par la suite ne sont pas dans nos sources de nourriture. Cela inclut toutes les sources alimentaires: fruits et légumes, ainsi que les produits animaux, œufs, lait, viande.

Même les méthodes de l'agriculture biologique qui protègent les micro-organismes épuisent souvent les acides humiques et fulviques parce qu'ils sont utilisés par les plantes trop  rapidement pour pouvoir  être remplacés naturellement.

Certains agriculteurs biologiques, en particulier les grands producteurs, sont maintenant obligés  d’amender les sols avec des composés  organiques humiques dans le cadre d'un programme agricole durable. Ainsi, malgré même les meilleurs efforts pour  avoir  une alimentation équilibrée, nos sources alimentaires ne contiennent plus les vitamines, humiques et les minéraux et nutriments humifulviques dont notre corps a besoin pour rester "fort et en bonne santé".

Partagez sur les réseaux sociaux

Catégorie

Autres publications pouvant vous intéresser :

Commentaires :

Laisser un commentaire
Aucun commentaire n'a été laissé pour le moment... Soyez le premier !